Le stress

Je te mentirais si je disais que je suis pas stressé…

Je te mentirais si je disais que je ne sens pas la pression…

Je te mentirais si je disais que je crois que ça va être facile…

La transformation de vient pas dans des périodes de tranquilité, elle vient dans les périodes les plus dures et sombres.

Pour pouvoir évoluer, on doit accepter le fait qu’on doit changer sur le plan individuel.

Laisser aller des vieilles croyances…

En adopter des nouvelles,

« Ne pas prier pour avoir une vie facile,
Mais prier pour avoir la force d’endurer une vie difficile »

-Bruce Lee

Ce n’est pas non plus de regarder passer passivement; un niveau de détachement est nécessaire mais pour vivre pleinement la transformation, il faut être actif, avoir les deux pieds dedans!

Et le plus important de tout, avoir les outils et l’entraînement préalable.

L’état d’esprit est une pièce clef du puzzle mais j’ai beau avoir le bon mindset, sans préparation et sans action, ça vaut rien.

C’est pourquoi quand je sens le poids de la pression et du stress, j’utilise à fond les outils à ma disposition pour garder la tête sur les épaules.

Quels sont-ils? C’est probablement sans surprise…

  • L’activité physique pour alimenter les bons neurotransmetteurs, particulièrement la course en forêt
  • Le froid pour rester « groundé »,
  • L’hydratation – On a besoin d’eau… Plus que ce que l’on croit,
  • L’alimentation – C’est les blocs de base de ce qui se passe dans ton cerveau. Oui, oui ça affecte ton humeur plus que tu le pense!
  • Le repos – Je protège radicalement mon horaire de sommeil
  • La méditation – Apprendre à se poser et relâcher la tension du mental
  • La connection à des personnes de confiances – on est des créatures sociales après tout!

Et toi, qu’est-ce que tu fais pour prendre soin de ta personne quand la pression est élevée?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *