Minute Mobilité #005 L’extension Thoracique

 

« If it doesn’t challenge you, it doesn’t change you! »

L’extension thoracique est un sujet de plus en plus en vogue avec l’augmentation du sédentarisme et de nos environnements non-adaptés à des corps qui sont faits pour bouger.

Souvent on va penser à étirer les épaules pour augmenter notre mobilité, mais on oublie que, biomécaniquement parlant, 120 degrés de flexion sont donnés par l’articulation de l’épaule et l’autre 60 degrés de flexion sont donnés par le mouvement de l’omoplate et d’extension de la cage thoracique. Ce qui veut dire que si tu sais pas comment distinguer les deux, tu risque de passer à côté de quelque chose de pas mal intéressant!

On a tous déjà entendu parler des impacts d’une mauvaise posture autant pour la santé mentale que pour la santé physique, ça pourrait donc être bien d’avoir concrètement des façons de travailler ça pour s’éviter des problèmes.

Le premier exercice proposé est un exercice de sphinx: en appui sur les avants bras, tu veux relever le tronc (non pas autant que ça, on joue pas à qui peut monter le plus haut!!!)
Tu veux t’assurer que le bas de ta cage thoracique soit encore appuyée dans le sol. Ce qu’on travaille est vraiment la mobilité du devant de ta cage thoracique et non pas la capacité de ton dos à plier pour te relever le tronc.

Donc en appui sur les coudes, la cage thoracique au sol et tu te sort le « chest »!

Le deuxième exercice c’est un travail d’extension thoracique actif. Tu veux relever seulement le haut de ton tronc. C’est une extension THORACIQUE et pas une extension LOMBAIRE.
Tu dois être en mesure de faire la distinction et de contrôler chacun indépendamment de l’autre. Ça veut pas dire que tu vas y arriver du premier coup mais au moins tu travaille pour y arriver.

Si tu as des difficultés avec la mobilité de tes épaules, je suis prêt à gager que t’es pas top dans le contrôle de ces éléments là.

Tu peux les considérer comme un bon point de départ pour commencer à travailler tes fondations!

« S’améliorer est un choix.
Bien gérer ses priorités c’est s’assurer de pouvoir continuer de jouer pendant longtemps. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *