Minute Mobilité #003 Traiter la flexibilité comme de la force

“Iron rusts from disuse; water loses its purity from stagnation… even so does inaction sap the vigor of the mind.”
Leonardo da Vinci

Traiter la flexibilité comme la force…

Souvent quand on pense flexibilité on va voir quelqu’un faire quelques étirements à la fin d’un entraînement en se disant que cette personne prête attention à sa flexibilité. C’est ce qu’on se dit : « Je vais faire un peu de stretch à la fin de mon training et ça va être parfait! » Le problème avec ce genre d’approche c’est que c’est pas systématique et c’est pas pris au sérieux. Et en plus de ça, les connaissances générales qui nous ont été transmises par rapport aux étirements sont très primitives à défaut de trouver un meilleur mot. Résultat? Je devrais plutôt dire « manque de résultats »! Sans entrer dans le détail vu que ce sera le sujet d’un autre post, mais je vais dire ceci : ton corps comprend pas ce que tu fais ni ce que tu veux atteindre comme objectif quand tu fais un peu d’étirements à la fin d’un gros training.

La stimulation de ton entraînement (le bruit dans la pièce) est beaucoup trop forte pour le chuchotement que sont les quelques étirements que tu fais à la fin!

Comment on remédie au problème?

C’est le temps de commencer à prendre ta flexibilité au sérieux et avoir une méthode à l’intérieur d’un océan de folie!

Commence par séparer ton entraînement de force et le développement de ta flexibilité en deux séances différentes parce que c’est réellement deux objectif opposés et tu peux pas avoir le bacon et l’argent du bacon, ça marche juste pas!

Après ça, au lieu de faire un étirement juste une fois, commence à penser en termes de séries et de répétitions. Au final, ton corps s’adapte à ce que tu t’expose le plus souvent, tu veux donc passer plus de temps à « travailler » dans tes différentes positions d’étirements pour que ça s’enregistre comme quelque chose que t’utilise souvent donc, doit être facilement accessible.

Il faut apprendre à travailler avec son corps, et pas contre…

« Bouge aujourd’hui parce que tu le peux car demain tu ne le pourra peut-être plus! » -Ido Portal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *